The Iron Ring

The idea of a ceremony for the Obligation of Canadian Engineers dates back to 1922, when seven past-presidents of the Engineering Institute of Canada attended a meeting in Montreal with other engineers. Rudyard Kipling responded to a call from the seven engineers with The Ritual of the Calling of an Engineer, to be administered by the Corporation of the Seven Wardens Inc. It was instituted with the simple end of directing newly qualified Canadian engineers toward a consciousness of their profession and its social significance, and indicating to more experienced engineers their responsibilities in welcoming and supporting the newer engineers when they are ready to enter the profession.

The Obligation Ceremony is not connected to any other engineering organization nor to any university, although many of them support the idea of the Obligation and may participate in the administration of the Ceremonies.

C'est au cours d'une réunion de l'Institut canadien des Ingénieurs en 1922 que sept de ses anciens Présidents ont eu l'idée d'une Cérémonie d'Engagement pour les ingénieurs canadiens. Rudyard Kipling, en réponse à une demande des Sept, conçut Le Rite d'Engagement de l'Ingénieur dont l'Administration fut confiée à la Société des Sept Gardiens inc. L'objectif était simplement d'orienter les nouveaux ingénieurs vers une prise de conscience de leur profession et de son importance sociale et d'encourager les ingénieurs d'expérience à assumer leur responsabilité d'accueil et de support aux nouveaux arrivants lorsqu'ils sont prêts à débuter leur pratique du génie.

La Cérémonie d'Engagement n'a absolument aucun lien avec les associations d'ingénieurs ni avec les Écoles de Génie, quoique plusieurs d'entre elles sont d'accord avec l'idée de l'Engagement et contribuent à l'organisation des Cérémonies.

Reference: The above was adapted from this site.

Iron Ring - Contact List